Cette expression voudrait nous faire croire qu'il n'y a pas de problème...

 

Mais si, justement, il y en a un !

 

Lequel ? C'est pas compliqué, c'est juste qu'on n'en voit plus !

 

Plus quoi ?

l_zard

Plus de lézard, plus un seul, pas la moindre petite queue entre les pierres !

 

Et pourquoi ? J'en sais rien mais, depuis trois quatre ans, plus un seul lézard dans le jardin.

 

On dit que les prédateurs de ce petit reptile sympathique sont les chats,chat031

les pies, les fouines, les musaraignes et autres petits rongeurs friands de cette espèce protégée.

On peut voir quelques tarentes, quand vient le soir, elles sont très farouches et ne se laissent pas approcher.

Leur apparence est bien moins agréable mais elles sont très utiles car elles se chargent des moustiques, mouches et autres bestioles un peu moins charmantes.

Je me souviens qu'enfants nous attrapions les lézards et nous les faisions nager puis nous les relâchions sans leur faire de mal. Parfois, ils perdaient un morceau de queue qui continuait à frétiller toute seule.

Pour en revenir à cette disparition, je trouve bien dommage de ne plus les croiser sur mon chemin lorsque j'arrose le jardin ou que je taille les rosiers.


***